Version des prévenus : Édulcoré, mensonger et amnésie sélective

Le président de la 89e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a longuement interrogé, mardi, l’une des prévenues dans le procès de la communauté bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC), sur la vie des enfants de l’OKC au domaine Château Soleils dans le sud de la France.

C’est dans cet endroit que les enfants des membres de l’OKC résidaient et étudiaient, coupés de leurs parents.

Dans ce procès, des membres et anciens membres de l’OKC, considérée comme une secte, ainsi que des sociétés liées à celle-ci, doivent répondre de divers délits, notamment d’escroqueries, d’extorsions et d’organisation criminelle. “Je suis arrivée à Château Soleils en 1985 et l’idée de départ dans ce domaine c’était que les couples avec enfants puissent s’y installer. Le principe de base n’était donc pas que les enfants soient séparés des parents et qu’ils n’aient plus de contact avec eux”, a déclaré mardi l’une des prévenues, membre de l’OKC.

Le président du tribunal a questionné la prévenue sur les règles de vie strictes des enfants à Château Soleils, notamment sur les punitions qu’ils recevaient, même si cela ne fait pas partie des préventions. “La question des punitions, c’était des réactions individuelles des enseignants et des éducateurs. Nous n’avions pas de code commun”, a répondu la prévenue. “ Et concernant la ‘règle d’or’ des membres de notre communauté là-bas, elle régissait la vie des adultes, mais elle ne s’adressait pas aux enfants ”, a-t-elle ajouté.

Jeudi : Les victimes de l’OKC dénoncent des viols au sein de la communauté

Plusieurs personnes qui se sont constituées partie civile au procès de la communauté bouddhiste Ogyen Kunzang Choling (OKC), ont dénoncé, jeudi, de nombreux faits de mœurs dont elles auraient été victimes. Ces personnes, des enfants qui ont grandi au sein de la communauté OKC, dans un domaine appelé Château de Soleils en France, ont dit avoir été abusées sexuellement par des membres de la communauté. Une dizaine de membres et anciens membres de l’OKC, ainsi que des sociétés liées à l’OKC, doivent répondre de divers délits financiers.

This post is also available in: EN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

Je partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!