Secte OKC : le gourou plaide l’acquittement #OKCinfo #okcproces

Après plusieurs semaines de pause, le procès des membres de la secte OKC a repris avec la plaidoirie de Me Quentin Wauters, l’avocat du gourou Robert Spatz, absent depuis le début des débats, pour raisons de santé, selon lui.

Le pénaliste, qui avait triomphé dans le dossier de la Scientologie, a prononcé une charge importante en direction des parties civiles. Et notamment contre l’apparition de 33 personnes, pendant le procès, faisant de celui-ci un véritable événement imprévisible. “Le tribunal correctionnel, en acceptant d’auditionner les nouvelles parties civiles, se présente comme une étude de notaire, sans chercher à les contredire et sans permettre à la défense d’interroger ces personnes. Elles ont fait état de faits en dehors des périodes pour lesquelles le tribunal est compétent. Tout cela a contaminé et pollué ce dossier” , a lancé Me Wauters qui a également sous-entendu que l’une des parties civiles avait fédéré les anciens membres de la secte OKC, cherchant selon lui “à les manipuler” après avoir publié le dossier répressif sur Internet.

“Attention à ne pas créer une secte dans la secte” , a osé Me Wauters, sous le regard courroucé des parties civiles présentes. À ce titre, il demande l’irrecevabilité des poursuites.

L’avocat a également plaidé l’acquittement de Robert Spatz, pour toutes les dizaines de préventions qui pèsent contre lui, en se basant “sur les éléments du dossier” et une “analyse factuelle” . Ainsi, sur l’un des faits de viol qui est reproché au gourou, son avocat s’appuie sur les déclarations de la victime qui avait affirmé ne pas avoir offert de résistance à Spatz.

La défense , mise au supplice durant des semaines, après une série de révélations fracassantes, a fait front. Il reste que l’image donnée de Robert Spatz, décrit par le procureur du Roi comme un “manipulateur machiavélique” , et les quantités de faits mis au jour ne peuvent être oubliés ainsi.

En février, le ministère public avait requis 13 ans et 10 mois de prison contre Robert Spatz. La défense devrait terminer de plaider au plus tard jeudi prochain. Les répliques débuteront le 2 mai. Le procès – qui aura duré cinq mois – devrait s’achever début mai.

Source

This post is also available in: EN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

Je partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!