Ceci n’est pas juste une attestation de légitimité, c’est aussi un exemple claire d’une institution, déconnectée de la réalité, qui dilue sa propre légitimité en la redistribuant à n’importe qui et n’importe comment à condition que le réceptacle soit vaguement aligné avec les besoins expansionniste du Bouddhisme Tibétain en Occident. Il n’y a pas de “background check” pas de vérification, après tout si le Dalai-Lama est capable de rencontrer Keith Raniere, écrire la préface de son bouquin, car ce dernier s’est présenté comme “le roi de l’éthique”, pas besoin de vérifier qu’il dirige une dérive sectaire, vous êtes dans le business de l’éthique ? alors nous sommes dans le même bateau, qu’importe vos qualifications du moment que ce que vous dites aie l’air d’être crédible et qu’une offrande d’argent suivent le service rendu.

Ah mais le Dalai-Lama ne savait pas ? c’est bien là le problème, personne ne sait rien, personne ne savait, tout le monde s’est fourvoyé dans une dérive soutenue et légitimée par les plus grandes références du Bouddhisme Tibétain, dans ces conditions, quel crédibilité ces gent ont encore à s’exprimer sur la questions des abus sexuels est tout simplement incompréhensible et démontre l’énorme pouvoir et influence qu’un individu peut avoir tout en ne faisant aucune attention aux impactes de son action.

 

Source FR et original en Anglais

le Dalai-Lama visite OKC en 1992 lors d'un passage à Bruxelles, la OKC va l'accueillir en grande pompe, opération réussie, avec des attestations déployées quelques années plus tard quand la OKC est face à la Justice

Table of Contents

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
OKCinfo