Robert Spatz alias Lama Kunzang Dorje alias Kundor

Le mythe de la création de la Lama Kunzang selon la OKC

Sans la complicité indirecte et le silence (et l'argent offert par Robert Spatz) des Lamas Tibétains les plus renommés et les plus respectés, la création de Lama Kunzang alias Robert Spatz n'aurait jamais été possible.

Lama Kunzang est né à Bruxelles en avril 1944, fils unique d’une famille aisée.

Vers la fin des années 60, à Darjeeling, il rencontra Kyabjé Kangyour Rinpotché dans la petite maison où Rinpotché habitait à l’époque avec sa famille. Il devint son disciple et, au cours des six années suivantes, jusqu’à la disparition de Kangyour Rinpotché en 1975, Lama Kunzang étudia et fit des retraites sous son autorité spirituelle, avec l’aide et les conseils du fils aîné de Kangyour Rinpotché, Tsétrul Péma Wangyal Rinpotché.

En 1972, Kangyour Rinpotché lui demanda de fonder à Bruxelles le centre Ogyen Kunzang Chöling, premier centre bouddhiste en Belgique, qui portera ainsi le même nom que le monastère de Darjeeling.

Au printemps 1974, suite aux indications de Rinpotché, Lama Kunzang découvrit en Provence un ancien domaine templier de 112 hectares qui portait le nom de « Château de Soleils » et qu’il put acquérir grâce à l’aide financière de son père. Ainsi naquit Nyima Dzong. Au cours des années qui suivirent, Lama Kunzang reçut de Kyabjé Dudjom Rinpotché et de Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché de nombreux enseignements et transmissions. Pour toutes les décisions importantes qu’il fut amené à prendre, notamment en ce qui concerne les différents centres qu’il fonda par la suite, Lama Kunzang s’en référa toujours à la direction spirituelle et aux précieux conseils de ces deux grands maîtres.

Lama Kunzang a consacré sa vie et son patrimoine au développement du bouddhisme en Occident. Juste après le départ de Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché en 1991, Lama Kunzang entama une retraite qui dura plusieurs années. A l’issue de celle-ci il reprît son activité d’enseignant sous l’autorité spirituelle de Shétchen Rabjam Rinpotché – petit-fils et héritier spirituel de Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché – avec l’appui et les conseils de Péma Wangyal Rinpotché.

La création de Lama Kunzang

Dès la fin des années 70 Robert Spatz alias Lama Kunzang est dans le circuit à peine naissant de Centres Bouddhistes Tibétain en Europe et il va utiliser les visites de références du Bouddhisme Tibétain et le silence de tout ceux et celles qui doutent de lui pour s’acheter sa place, au sein de “La Lignée des Maîtres” dont il se réclamait le descendant directe, son fils étant porté face aux adeptes comme la réincarnation de Kangyour Rinpoché.

En fin de compte les gens qui avaient des doutes légitimes se sont retiré et au fur et à mesure des années ne restait que les personnes qui n’avait pas de sortie ou qui était dans le moule, complètement intégré à la vie “à l’intérieur de la famille”.

Ce qui est certain, c’est que pour la majorité des adeptes, la présence des ces tibétains sur les lieux a été un facteur décisif pour faire tomber les doutes et se dire que Lama Kunzang était bien authentique et de toute façon, l’hérésie même de penser qu’il n’était pas “Le Lama” n’existait pas dans les esprits, sûrement pas des enfants/adolescents et pour les adeptes/parents les doutes se noyait dans le secret ou la résignation de rester à sa place.

Les Monologues de Robert Spatz

Voici une liste de documents, en fait des transcriptions de K7 audio de plusieurs enregistrements de Spatz qui ne proviennent PAS du dossier juridique Belge ou Français et qui permet de jeter un oeil à l’intérieur de la OKC, un aperçu des propos de Spatz envers ses adeptes et aussi quelques perles qui en disent long sur la OKC et ses adeptes.

  • les monologues de Spatz dans la OKC était appelé des “enseignements”, ils étaient écouté dans la plus grande ferveur par les adeptes et était tous enregistré en audio qui par la suite était retranscrit par des adeptes en texte, c’est comme ça que cette archive de monologues nous est arrivé entre les mains.
Mise en ligne des monologues 3/73
8%

Sur le Web :

Page Lama Kunzang effacée du site OKC, sauf qu’internet n’oublie pas.

Comme si virer Lama Kunzang du site OKC suffisait à séparer la OKC de son fondateur et surtout à séparer dans la réalité la dérive sectaire Ogyen Kunzang Choling des crimes qui s’y sont déroulé. D’ailleurs en 2021, le nom “Lama Kunzang” est toujours sur le site OKC

D’ailleurs rien de tel que l’ancien site d’une adepte OKC de premier rang pour comparer le mythe avec la réalité


D’autres ex-adeptes/victimes ont toujours le nom de Kunzang sur leur site, c’est le cas de Yumma Mudra alias Miriam Szabo (qui a passé une dizaine d’année à défendre son Lama Kunzang sur le web et en public avant les révélations de 2010-2016, elle aussi une victime/complice par moment de la dérive de Spatz en Espagne.) Archive

Sa rencontre avec Trungpa en dit long sur sa capacité de discernement ! (Chogyam Trungpa, un abuseur notoire dont la tradition à été suivi par le régent de Shambhala à sa mort ainsi que son fils le Mukpo, visiblement une pomme ne tombe jamais loin de son arbre !


Les Bouddhistes attentif prendront note de l’apparition du nom de Spatz en premier suivi par Dudjom Khyentsé Rinpoché, donc avant les plus grandes références du Bouddhisme Tibétain que ces gens invoquent pour légitimer leur “Bouddhisme” – tout en prétendant qu’il n’y a pas de hiérarchie dans le Bouddhisme et qu’il n’est pas organisé, je peux vous dire que pour savoir qui s’assied plus haut qu’un autre et quel est la succession de nom et leur importance, le Bouddhisme Tibétain est très bien organisé !


L’Arbre des Refuges : infesté par un adepte OKC du nom de Pema Gyaltshen alias Pierre R. met toujours en avant OKC et son “Lama Kunzang”. Juste avant le procès 2015

Ou encore le rappel du Mythe et enfin quand la question des dérives sectaires se présente comment réagit le bon adepte ?

Et quand un autre membre du forum présente le site des parties civiles, des victimes de cette dérive comment réagit le bon Pierre ?

En utilisant des “maîtres tibétains” en greffant Lama Kunzang sur des honnêtes Bouddhistes, en utilisant la visite de tel ou tel “référence” bouddhiste pour établir que la visite de X démontre l’authenticité de Lama Kunzang.

D’ailleurs les réactions des différents bouddhistes sur ce site en disent long sur la capacité de discernement du monde Bouddhiste en général, c’est tellement pitoyable que ça ne mérite pas plus d’attention.

C’est exactement le fond de la raison qui nous pousse à interpeller Matthieu Ricard sur ce site, mais aussi le reste de la clique des Tibétains qui en acceptant “l’offrande de Lama Kunzang” en clair le domaine de Château de Soleils alias Nyima-Dzong, cette offrande n’est que l’achat du silence de Rabjam Rinpoché et de sa secte Nyingma-pa.

Profil d'un pédocriminel récidiviste

Acteurs hors pair!

Culpabilisation

Humiliation

Dévalorisation par rapport au pervers narcissique

Détournement cognitif (Gaslighting)

Banalisation du mal

La souffrance pour exister

Une perversité morale ou de caractère

Perversions sexuelles

Fascination pour les armes, couteaux, pistolets, mitraillettes, armes de guerres

Un sens exagéré et infondé de son importance et de son talents (mégalomanie) Spatz se prétend l’héritier des Nyingmapa’s devant ses adeptes et prétend que son fils, est la réincarnation de Kangyour Rinpoche, son propre Maître, soit disant à l’origine de la OKC

Une obsession de fantasmes d’influence, de pouvoir, de contrôle sur les autres

La conviction qu’il est spécial et unique

Un besoin d’être admirés de façon inconditionnelle

La conviction de disposer d’un droit sur autrui

L’exploitation des autres pour atteindre ses propres objectifs

Un manque d’empathie radical et total

La convoitise suscitée par des concurrents (Soygal, Trungpa) en terme de grandeur et “réalisations”

L’arrogance et l’omnipotence face aux institutions, démocratie, Justice, Police

Le manipulateur narcissique vous isole de votre entourage

Le manipulateur narcissique est un beau parleur de talent

Le pervers narcissique joue un double jeu (ou plus si il a à sa disposition plus de proies)

Le pervers narcissique est un séducteur hors pair

Un pervers narcissique a toujours raison (encore plus si il est hypocondriaque)

La souffrance de l’autre, quelle soit physique ou morale, est envisager comme une jouissance extrême pour le manipulateur/la manipulatrice. Maintenant l’autre dans un état de dépendance (substance toxique/ harcèlement moral/ argent), et de doute.

Robert Spatz est criminel qui met ses victimes dans des situations d’exploitation sexuelle sous le couvert “d’initiation” gardée par Le Secret du Samaya qu’il impose à ses victimes via un silence total et une isolation complète du monde extérieur.

C’est un individu qui utilise la souffrance générée par les pratiques sexuelles qui peuvent aller jusqu’au BDSM, qu’il impose à ses victimes qu’il utilise au coeur de l’acte en lui même, comme une source de jouissance, une source d’énergie et de longue vie.

les victimes de Spatz dans la OKC n’était pas toutes mineurs d’âge, il y a tout un pan mal connu de sa perversion qui s’est exercé de fait sur des adeptes sous son emprise.

Robert Spatz est hypocondriaque, c’est un pédocriminel marqué par l’arrivée du SIDA dans sa génération qui a provoqué chez lui l’utilisation de victimes mineurs au sein de sa secte pour assouvir ses pulsions pédocriminelles.

Empreinte vocale

Table des Matières

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
OKCinfo