Échanges d’e-mail avec Matthieu Ricard

En fait en fouillant dans le temps, le premier contact n’a jamais reçu de réponse 22-8-2019, c’est un internaute qui nous contacte voyant Ricard avec un vieux moine à Nyima-Dzong, le vieux moine ayant des habits proches de ceux que Spatz utilisait (rouge et blanc) et donc l’internaute confond ce vieux moine avec Spatz.

OKCinfo écris ceci :

Sujet de l’émail :

A force de fuir, vous allez vous même détruire ce qu’il y aurait à sauver

Photos de Ricard avec un vieux moine que le visiteur ci dessus confond avec Spatz :

Vous voyez la confusion qui pointe ?

bien sûr je vais informer cette dame que cet homme n’est pas Robert Spatz

mais le fait que vous ne provoquer pas une claire communication et un changement de nom et une condamnation publique de ces faits ne va qu’induire les êtres légitimement intéressé par le Bouddhisme dans la confusion.

Pas de réponse, ça commence bien.

 

OKCINFO :  Des attestations bidons, utilisée en tribunal par la OKC, contre les victimes d’abus sexuels,physiques et spirituel menée par Lama kunzang contre les enfants de ces propres adeptes..

La OKC n’a en aucun cas gagné en tribunal quoi que ce soit, rappel des dates :
2016 : début du procès apres 18 ans d’instructions et de perte de temps
6 mois après : condamné à 4 ans de prison avec sursis et de lourdes amendes financière + compensation pour les victimes.
2017 : appel du verdict par la OKC
2018 : OKC gagne son appel, l’état belge et les 23 parties civiles se constituent en appel en cassation contre la OKC et Spatz
2019 : 12 Mai nous avons remporté l’appel en cassation, l’affaire reste à être jugée en devant tout recommencer dans une autre cour de Justice.

Voila ou ça en est cher Matthieu, j’aurais aimé que tu réagisse et surtout que tu évite d’aller à ND si tu voulais être épargné par ce bruit qui dérange ta quiétude montagnarde…hors il parait que le karma n’oublie pas, les victimes non plus.

Bonne méditation,

Ricard : Cher ami (votre lettre n’est pas signée..)
Je ne fais pas partie de la police des moeurs et en cinquante je ne suis intervenu qu’une seule fois dans cette triste affaire, pour clarifier, à la demande des victimes, certains points incorrects avancés par l’avocat de la défense de R. Spatz. Je vous la joint à tout hasard. J’ai donc essayé d’aider les victimes de cette modeste façon. Vous êtes tout à fait libre de me critiquer en retour, ce qui est une bonne leçon d’humilité.
J’ai accompagné Rabjam Rinpoche à Nyima Dzong car je souhaitais passer du temps avec lui. Le centre a été offert à Shechen et l’un de nos Khenpos y enseigne depuis 14 ans. Un lieu ne peut pas être damné pour l”éternité parce que des actes répréhensibles y ont été commis dans le passé.
Je n’ai aucun interêt pour la polémique et vous laisse donc bien volontiers le dernier mot.
Très cordialement,
Matthieu

Ricard : Je ne fais pas partie de la police des moeurs et en cinquante je ne suis intervenu qu’une seule fois dans cette triste affaire, pour clarifier, à la demande des victimes, certains points incorrects avancés par l’avocat de la défense de R. Spatz. Je vous la joint à tout hasard. J’ai donc essayé d’aider les victimes de cette modeste façon. Vous êtes tout à fait libre de me critiquer en retour, ce qui est une bonne leçon d’humilité.

 
C’est exactement ce qui est malheureux dans cette “affaire” en effet, c’est votre manque d’intervention en tant que personne qualifiée. ça pourrait en rester là si vous (RR et “les tibétains” qui viennent à ND) reconnaissez publiquement les actes répréhensibles (11 cas d’abus sexusels, dont 10 sur mineur avec aggravation de statut d’autorité sur la victime) sans parler des centaines d’autres “actes répréhensibles” qui ont pris place à cet endroit. 4 cas d’abus sexuels à ND sur les 11 juste de mémoire du dossier. Sans parler des 6 autres dans le chef de Bernard .
 

Attention, ceci n’est pas votre faute, ce n’est pas la raison de ces échanges. mais comment pouvez vous accepter d’hériter d’un Temple, d’un Monastère en apparence Bouddhiste sans que la première chose qui se fasse après plus de 10 ans de silence en tant que “Directeur Spirituel de la OKC” de venir dans un tel lieu, le lieu de mon enfance, celui ou l’on appris la vie du Bouddha, celui ou on a vu Rabjam Rimpoché encore tout jeune accompagner Dilgo Kyentsé..comment peut ont venir dans cet endroit qui était en théorie un lieu privilégié pour l’éducation des enfants et bénir un Stupa à pas moins de 20 mètres de la tour où ont eu lieu des abus sexuels sur pas 1, mais 3 fille mineures entre les années 80 et 90? et le tout sans y faire la moindre référence. rien. 

Comment peut ont venir “enseigner” dans une situation ou l’organisation OKC, centre bouddhiste non reconnu en France, ni en Belgique, en procès depuis 18 ans,  en grande partie due à la diligence de la OKC pour faire retarder ce procès, ou l’annuler si possible, et avec l’usure du temps, pendant 18 ans faire en sorte par tout les moyens, inclus financiers qu’il n’y ai pas de “victimes”.

La compassion c’est pour tout les êtres ou uniquement les ex adeptes qui ont besoin de guidance ? Ou sont donc la compassion légendaire des grands Maîtres en ce qui concerne être compassionné pour quelque chose de réel, de véritable qui s’est passé sous votre nez, en utilisant votre image ?

Je suis une des victimes à qui vous avez répondu, je suis la personne qui à initié l’initiative OKCinfo, qui par la suite à été jointe par Naima ou Ilios et d’autres, nous sommes 23 directement partie civile, soutenu par plus de 50 des anciens et moins anciens “jeunes d’OKC”, nous sommes la génération jusqu’à l’arrivée de Khempo Tseten justement, qui est la première personne qui a vraiment parler et fait du bouddhisme à ND sans aucun doute et avec les résultats positifs indéniable. 

Mais l’on ne peut pas utiliser cette situation POST PERQUISITION, la seule position que OKC france aurait toujours du appliquer avec les enfants, en les traitants avec des droits, des droits de l’homme, ce qui en théorie aurait eu du sens avec la philosophie bouddhiste, mais malheureusement ce n’est pas ce qu’il s’est passé. On ne peut pas utiliser le Khempo et son travail sur la dernière génération d’enfants à ND, la génération post perquisition de la Police, oui il faut le dire, les perquisitions: la meilleure chose qui soit arrivé à OKC en 40 ans. On ne peut pas utiliser cette situation régularisée pour décrire tout le trajet de la OKC en 40 ans. ni même en 20 ans. les 20 ans qui ont passé depuis les perquisitions et le fait que Spatz soit mis à 60% hors de nuire. le début d’une autonomie de fait dans la OKC. 

Les faits qui nous concerne, commence avant les perquisitions et les derniers faits aux alentours de 2004. 

Nous étions des enfants, nous ne pouvons pas être responsables des sévices qui ont été notre enfance, et nous ne pouvons pas laisser la sommité Française du Bouddhisme avec l’héritier Nyigma-Pa, venir à ND sans inclure la totalité des victimes et des faits dans sa réapparition et son immense compassion soudaine après 10 ans de silence. 

On vous a offert ND ? alors ça vient AUSSI avec tout son héritage, pas uniquement ce qu’il vous semble d’accepter ou pas selon vos bons vouloirs. 
 
Ricard : J’ai accompagné Rabjam Rinpoche à Nyima Dzong car je souhaitais passer du temps avec lui. Le centre a été offert à Shechen et l’un de nos Khenpos y enseigne depuis 14 ans. Un lieu ne peut pas être damné pour l”éternité parce que des actes répréhensibles y ont été commis dans le passé.
 

Ricard :Un lieu n’a PAS a être damné pour l’éternité. 

Pour cela il suffit d’agir en suivant la voie du Bouddhisme : 

 
– Reconnaître les faits et informer publiquement de ce fait
– S’adresser à tous les ex-enfants dont vous allez transformer l’espace de vie en un centre de tourisme authentique et leur présenter des excuses d’avoir laisser Robert Spatz alias Lama Kunzang s’indulger dans ces expériences sur ces adeptes en leur cuisinant un Vajrayana sauce Spatziste et ce en utilisant vos photos, votre légitimité, jusqu’en face de la Justice, utiliser la Lignée face à la cour de Justice devant les enfants même qu’il a abusé sexuellement, physiquement et spirituellement. 
– Prendre des mesures fortes pour que dans le Bouddhisme Tibétain en occident ce genre de dérive ne puisse plus jamais avoir lieu. (RIGPA, SHAMBHALA, FWBO, OKC et c’est pas tout)
 
Ensuite il sera temps de changer de nom et finalement continuer ce qui avait été originellement prévu et “faire le bien autour de soi” en allant de l’avant. 

C’est cela réagir à cette “crise” d’une manière bouddhiste . 

Ce qu’il se passe en ce moment, c’est de l’hypocrisie. c’est une honte. 

Ni OKC, ni RIGPA ne reconnaît publiquement les abus sexuels, OKC a été en appel avec Spatz contre les victimes au nombre de 46 si on prend l’ensemble des parties civiles dans ce procès et pas uniquement “les jeunes”. 

Et vous vous allez peinard à ND avec RR parce qu’on vous l’a offert ?

Ayez au moins la dignité d’avoir une pensée de compassion, ne fusse que pour la forme pour ce qu’il s’est passé à cet endroit.

Ayez au moins la dignité d’attendre la fin du procès avant de continuer le banquet comme si de rien il n’en était. 
 
Ayez au moins la pertinence de changer de nom d’organisation et de trancher avec la OKC et Spatz une bonne fois pour toutes
autrement ces abus, à cet endroit vous suivront pour toujours. 
 

OKCinfo : Plus de réponses de sa part par la suite. Jusqu’en fin 2021, plus de 2 ans.

 

Suite à un échange sur Twitter où OKCinfo remet en question la visite de Matthieu Ricard à Château de Soleils (“la secte de robert spatz selon ricard en 2021 dans Lalibre) celui-ci bloque le compte OKCinfor sur twitter :

ça commmence bien en effet !

Et ça pose vraiment la question de l’intérêt de discuter avec les chiens de gardes du Bouddhisme Tibétain, lui-même une dérive sectaire (le tulku système n’est pas compatible avec les droits de l’humain, sans même parler d’abus sexuels et autres)

 

In 2018, Dalai-Lama received 4 survivors of abuses in Tibetan Buddhism, 3 women and 1 men.

I was officially representing OKCinfo justice initiative, showed a picture of Dalai-Lama with Robert Spatz alias Lama Kunzang in 1992 in OKC Brussels center, along with Lamten.

He had not the faintest idea who Robert Spatz was.

But his office, delivered attestation (file attached) that were used in court by OKC to “prove” their legitimacy as an argument to defend themselves against a battery of sexual abuses accusations. https://cloud.okcinfo.news/s/5RQtjcHrQxrXXEr

2 Judgements and 2 condemnations later (both went on appeal, for technicalities) a new judicial case is opening in France and this time, we, survivors of this nightmare, we get to instruct the case, we get to expose everything.

Here attached, is a video, edited to address specifically the Dalai-Lama on his 2018 promises to organize a meeting with Heads of Schools of Tibetan abuses to adresse sexual abuses.

edit : the rest of the email is a request to facilitate access in Dharamsala to journalist investigating these questions.

Cher Ricardo,

Merci de votre courrier. Sachez que je suis absolument atterré et touché au fond du cœur par les souffrances endurées par les victimes aux mains d’un homme sans scrupule et dénué de la moindre parcelle de compassion. Je suis bien conscient que les victimes sont souvent laissées pour compte et que les couloirs de la justice semblent interminables pour celles et ceux qui ont tant souffert.

Je ne peux qu’encourager toutes les victimes de violences, y compris évidemment dans une communauté bouddhiste, à rendre ces faits publics et à saisir la justice si besoin. Il y aura malheureusement toujours des prédateurs et des criminels dans toute communauté humaine, que ce soit dans le monde du sport, de l’éducation, de la famille, ou dans le cas présent du bouddhisme. Je souhaite donc vivement que se développent les structures qui permettent aux victimes de s’exprimer suffisamment tôt d’obtenir et d’obtenir justice et réparation. C’est notamment pour cela que j’apporte notamment mon soutien à la Fondation Pure Light, en cours de constitution, qui vise à créer une structure d’accueil pour les victimes d’abus, spécifiquement dans les centres bouddhistes, où les victimes pourront se confier en toute sécurité et recevoir des conseils légaux et une aide psychologique. Je collabore avec eux pour leur fournir tous les éléments nécessaires issus des enseignements bouddhistes qui expliquent clairement les qualifications d’un guide authentique et les défauts de ceux qui ne le sont pas. Il va de soi qu’au regard de ces enseignements, Robert Spatz n’était pas un maître authentique, mais un imposteur.

Encore récemment dans une émission de télévision (Sagesse bouddhiste sur France 2, diffusée le 20 juin dernier et disponible sur YouTube) et dans un chapitre d’un livre de souvenirs qui va bientôt paraître et que je joins j’ai, à mon humble niveau, mis en garde des dangers des faux maîtres et de ce qui distingue un maître authentique d’un imposteur.

Toutefois, la gravité des méfaits commis par certains et le besoin de justice et de réparation ne doit pas pour autant inciter à entraîner dans cette sinistre affaire des innocents qui ne sont pas directement impliqués. Votre courrier laisse penser que vous m’attribuez une forme de responsabilité qui ne correspond pas aux faits. Aussi, je me permets de vous rappeler les précisions suivantes.

1/ Le fait que j’ai croisé Robert Spatz à plusieurs reprises, jamais à titre personnel, et des années avant que ses crimes soient révélés, ne peut pas faire de moi un soutien. Je vous joins (annexe 3) des éléments d’information, clairs et vérifiables dont la chronologie saute aux yeux. Pour résumer, j’ai effectivement croisé M. Spatz à plusieurs reprises dans les années 1970-80, non à titre personnel, mais en ma fonction d’interprète tibétain-français. Je l’ai vu pour la dernière fois en 1990. Comme vous le savez, les premières accusations graves ont été portées contre lui sept ans plus tard, en 1997 (et se sont terminées par des non-lieux).

Il ne suffit donc pas de dire que j’ai croisé Robert Spatz dans des circonstances et événements publics pour faire de moi un soutien.

Ce n’est qu’en 2016 que les victimes d’abus sexuels ont porté plainte et ont témoigné au procès tenu en Belgique. Plus encore, comme en fait état Ilios Kotsou, Docteur en psychologie et chercheur à l’Université Libre de Bruxelles (Annexe 4), qui a témoigné à charge lors du procès, lui-même qui a grandi dans la communauté n’était pas au courant des secrets de Mr Spatz. La propre sœur d’Ilios Kotsou, qui fut l’une des victimes, ne lui en a parlé qu’en 2016, trente ans après les faits. J’ai par ailleurs écrit une lettre accablante en réponse à une question des victimes avec l’autorisation de l’utiliser lors du procès de 2019, si nécessaire.

2/ Concernant les journalistes de TV Presse production, je n’ai pas pu revoir le Dalaï-lama depuis quatre ans et depuis la fin de 2019, il n’a reçu aucun visiteur ni aucun journaliste. Je ne suis donc nullement en position d’intervenir de quelconque façon. En général, les journalistes qui se sont renseignés savent que de Dalaï-lama ne reçoit personne depuis deux ans.

Cela étant dit, je ne me sens personnellement pas en confiance envers le journaliste de TV Presse production du fait qu’il a systématiquement menti à mes éditeurs et à moi-même, allant même jusqu’à forger un faux document qu’il a intitulé « Synopsis Arte », alors que ce texte ne correspond en rien au contenu du documentaire promis à Arte.

En ce qui concerne Rabjam Rinpoche, il est au Bhoutan, pays fermé aux visiteurs depuis un an et demi et il n’a jamais, à ma connaissance, donné d’interview dans le passé.

Je porte par ailleurs à votre connaissance l’information suivante : les prétentions de Robert Spatz d’avoir reçu des enseignements uniques de Kangyour Rinpoché – enseignements qui auraient justifié son comportement prédateur – sont absurdes et indécentes. Robert Spatz n’est venu que quelques jours à Darjeeling dans les années 1970, à 2 ou 3 reprises, pour rendre visite à Kangyour Rinpoché. Il ne parlait pas tibétain et Kangyour Rinpoché ne parlait pas anglais. Les enseignements qu’il a pu recevoir – par l’intermédiaire d’un interprète – ne peuvent donc être qu’être les enseignements basiques délivrés à tout nouveau venu. Qui plus est Kangyour Rinpoché était un maître d’une immense sagesse et bienveillance, et il est absolument inconcevable qu’il ait pu donner des instructions à quiconque qui servent de prétexte à infliger des souffrances.

Je fais donc de mon mieux pour ce qui concerne ce qui relève de mes modestes capacités et si vous souhaitez clarifier certains points et avancer de manière constructive, je suis à votre disposition pour vous apporter d’autres éléments que vous jugerez utiles.

Très cordialement,

Matthieu Ricard

Il y a plein d’erreur dans la réponse de Ricard, on y voit déjà une narrative prête à être utilisée dans les médias pour se dédouaner, il y a aussi une manipulation des dates pour servir ce récit, hors notre réponse et celle qui suivent ont rendu les arguments utilisé par Ricard caduque.

Cher Matthieu,

c’est la première fois qu’une réponse de quelqu’un aussi proche du Bouddhisme, en Occident et en Orient nous répond quelque chose d’aussi concret et clair sur la question de Robert Spatz et de l’affaire OKC.

Je n’ai pas manqué de partager ta réponse avec l’ensemble des jeunes OKC et je constate déjà les réponses positives qui en découlent.

Beaucoup disent simplement : en fait c’est exactement cela qu’on attend d’eux, mais en public !

Il va sans dire que pour nous, qui sommes né et qui avons vécu, la majeure partie de nos vies “dans un centre Bouddhiste”, la réaction (et la non-réaction) des instances Bouddhistes, formelles et informelles, organisées et non-organisées, est un point majeur que nous essayons d’avancer en dehors des cours de Justice, car en effet, prétendre, devant une cour de Justice, être une réincarnation du Bouddha, ou de quoi que ce soit d’autres, prétendre d’être un contemporain à vous même, d’avoir eu “les mêmes maîtres” que vous même et l’utiliser dans un tribunal pour se défendre de crimes d’abus sexuels sur des enfants mineurs, n’a absolument aucune valeur juridique, quand bien même Spatz serait le fils direct du Bouddha en personne, s’agripper à la légitimité crée par d’autre pour se défendre d’abus grave est une défense ridicule, qui ne mène nulle part d’un point de vue juridique, raison pour laquelle, toute question religieuse, pour nous, doit se travailler hors de la Justice, dans la cour des hommes, dans la sphère publique.

L’argument d’attendre que la Justice condamne pour enfin condamner publiquement des crimes de viols (connu depuis 1997) est quelque chose qui nous dérange profondément, vous n’êtes pas sans savoir que Spatz a des fonds illimité pour faire appels des condamnations (2 jugements depuis 2016, dont le dernier 2/12/2020)
et que donc, se cacher derrière la Justice sans la moindre considération pour les victimes est une piètre démonstration de compassion. ça dénote même une forme de féodalisme par dessus les lois d’une démocratie.

Pareil pour les “non lieux” évoqué dans ton email, en 1997, il y au moins 4 plaintes pour abus sexuels entre la france et la belgique, les non-lieux (sur d’autres points que les abus sexuels, malgré ce que t’en dit OKC) n’ont lieu que beaucoup plus tard, le premier en 2001, l’autre alors que l’affaire se présente devant les tribunaux belges et que les victimes doivent choisir entre inculper Spatz en France ou en Belgique. 2003 nouvelles plaintes pour abus sexuels en Belgique, 2008 révélations d’abus sexuels dans la OKC, 2010 : les jeunes sont au courant de pas moins de 6 cas d’abus sexuels dans le chef de Spatz et de 10 cas d’abus sexuels dans le chef d’un “éducateur”, combien d’abus sexuels doit il y avoir pour que ça soit pris en compte ?

Pour définir un crime il suffit que le crime arrive une fois, il n’y a pas besoin d’attendre que le crime se défoule sur 20 personnes pour que la “présomption d’innocence” soit lâchée, à un moment donné, un chat est un chat, un prédateur aussi.

Serait-il possible que des illuminés tel que Kangyour ou Dudjom Rinpoché n’ont pas eu le discernement pour percevoir par delà l’illusion de Spatz et que leur manque de discernement criant a été un laisser-passer, un laisser-faire à toute la dérive OKC parce qu’entre hommes, on ne pisse pas dans le jardin du voisin?

Comment prétendre que étudiants, des enfants, puissent être à même de détecter des prédateurs/charlatans/criminels déguisé en robe rouge, si les plus hautes instances de ces “philosophies de vies” elles-mêmes n’y voit que du feu et ne font rien de leur discernement théorique pour protéger les autres?

Pour en revenir sur la question des abus et de à partir de quand “ils existent” (toujours cette position de défense, sans jamais se demander, quel est le prix à payer pour une victime de ces crimes, dans sa vie de tous les jours)

Donc il y a une période, entre 1997 et 2016, c’est quasiment 20 ans où des ex adeptes vont contacter “les tibétains” ce qui inclus, les 3 fils de Kangyour, mais aussi les héritiers de Khyentsé Rinpoché, il va y avoir des lettres, manuscrites, imprimée, avec ou sans recommandé, qui vont arriver pendant ces 20 années dans les boîtes emails des uns et des autres, mais aussi par courrier (pièce que j’ai en archive évidemment) et donc non, personne ne savait, ne tient pas vraiment la route.

Il y a plusieurs autres points dans ta réponse qui nécessiteraient une réponse détaillée de notre part mais je me demande, si ça ne serait pas plus utile et instructif aussi, d’avoir cette conversation par Skype/Zoom ou l’outil de ton choix.

Je pense que pour clore cette discussion une fois pour toutes et permettre, laisser les victimes passer à autre chose, l’élément clef est la reconnaissance, l’utilisation de sa propre voix, qu’elle aie de l’autorité ou de l’influence (ou pas) pour démontrer publiquement une prise de position, car en effet, ne pas prendre de position, EST une prise de position.

je réitère ma demande pour un entretien sur ces questions par skype/zoom avec vous dans l’espoir qu’on soit enfin pris pour ce qu’on est : des survivants d’une grave dérive à qui appliquer la notion de “il faut bien choisir son maître” est complètement déplacé et inadapté à nos vécus.

bien à toi,

Ricardo pour OKCinfo

Cher Riccardo,

Merci de votre réponse, J’y répondrai à mon tour dés que possible (je dois voyager dans les 3 jours qui viennent)

En attendant, voici les pièces que j’avais oublié de joindre à mon courrier. Rien de trés nouveau.

Très cordialement,
Matthieu

Cher Matthieu,

Sans vouloir te l’imposer, es-tu intéressé par ma proposition d’un échange via Skype ou Zoom ?

Il y a trop de chose qui doivent être dite et idéalement, pour faciliter la communication entre humains, ça marche mieux à l’oral que par écrit.

Bon week-end,

Ricardo Mendes
Porte Parole @OKCinfor
Partie civile

Cher Riccardo,

Oui, comme je te l’ai dit, je vais reprendre contact avec toi. Je suis maintenant un peu sous l’eau avec la sortie des Carnets d’un moine errant et reprendrai contact avec toi aprés tout cela, début novembre.

Je profite de certaines émissions, sur France Inter notamment pour souligner, notamment à propos des nouvelles concernant l’église catholique, que les communautés bouddhistes ne sont pas différentes des autres communautés humaines, et que l’on y trouve le meilleur comme le pire.

Il serait effectivement trés bien de parler de vive voix, de coeur à coeur, sans que nos propos soient immédiatement disséminés aux quatre coins de la planète.

Il semble que les médias sociaux nous interdisent maintenant toute forme de communication personnelle. Faisons au mieux donc.

A bientot donc.

Matthieu

Cher Matthieu,

J’ai bien reçu ta réponse, je reste dans l’attente d’une prise de rendez-vous pour parler de vive voix,
j’ai un système sur mon site web qui permet de prendre des rendez-vous en se basant sur mon agenda (je suis en formation intensive depuis septembre)
il suffit d’utiliser ce lien Meeting Journalists / Media / TV | OKCinfo
en choisissant Zoom comme méthode de meeting, tu va recevoir un email contenant le lien pour le jour du meeting
ainsi qu’un lien google calendrier te permettant d’ajouter le meeting dans ton propre agenda.

J’espère que ça peut faciliter la mise en place de cette discussion ouverte.

bien à toi,

Ricardo

Cher Matthieu,

Sans vouloir te l’imposer, es-tu intéressé par ma proposition d’un échange via Skype ou Zoom ?

Il y a trop de chose qui doivent être dite et idéalement, pour faciliter la communication entre humains, ça marche mieux à l’oral que par écri

Ricardo Mendes
Porte Parole @OKCinfor
Partie civile

Cher Ricardo,

Oui bien sûr, mais comme tu le propose une conversation qui se fasse véritablement entre deux êtres humains qui désirent se parler de coeur à coeur, comme si nous étions en présence l’un de l’autre, et non pour diffuser à tous vents par les moyens modernes ou évidemment pas comme un enregistrement piège à la manière des “journalistes” qui sont venus ici. Donc si tu joues le jeu sincèrement, je suis ouvert à tout dialogue. Mais je commence a être échaudé par les gens malhonnêtes et mal intentionnés et ai perdu mon innocence sur la bonne foi des journalistes (je ne dis pas cela pour toi bien entends). Je sais que je prend un risque mais ose te faire confiance. À toi de voir où tu souhaites te placer!

M

contexte : à ce moment là deux choses insupportable viennent piquer au vif et chambouler nos entrailles :

  1. la visite à OKC de Ringu Tulku, qu’on a réussi à empêcher.
  2. Plusieurs passages en TV qu donne déjà le ton de la préparation et du temps qu’a mis Matthieu Ricard pour préparer ses interventions médias, c’est évident qu’il utilise son influence, sa position et son accès aux médias pour établir ” sa vérité”.
  3. l’utilisation du mot jeu et du mot risque, qui indique en fait que le dialogue avec Matthieu c’est uniquement dans le cadran de ce qu’il veut bien concevoir, sortir de cette réalité parfaite, c’est de la diffamation; les échanges vont empirer puis se terminer.

 

Réponse OKCinfo :

Ceci n’est pas un jeu.

Il s’agit de nos vies.

Quand ? Quel heure ?

Ceci est notre dernière chance pour un dialogue, il y a tellement de chose que tu ignore sur nous, sur la vérité, sur l’interprétation que tu en fais, tellement de contradiction qui sont tellement criante qu’en voyant ta dernière longue réponse, je m’étrangle face à certaines de tes affirmations.

Il faut qu’on en parle donc, car ceci n’est pas un jeu, il s’agit de nos vies.

Quand, quel heure ?

Bien à toi,

Ricardo

Ça commence mal. Pourquoi tant d’agressivité alors que je réponds positivement à une demande de dialogue de cœur à cœur.

Sois bon de me répondre sur la forme du dialogue et nous pourrons fixer une date.

Matthieu

Tu critique la forme de ma réponse alors qu’elle n’a rien d’agressif, toujours ce truc de Bouddhiste qui utilise DARVO (tape ça sur Google) contre les victimes en leur disant comment elle doivent s’exprimer, comment leur ton est agressif, comme si il n’y avait pas de raison ultra valide pour le langage clair et sans ambiguïté qui est le mien.

Je vais te dire la forme que va prendre notre entretien : un échange qui par moment va être vigoureux, car je ne suis pas un journaliste, je suis le porte parole de pas moins de 40 personnes, qui en lisant tes réponses ont envie de vomir.

C’est ça la vérité.

Est tu seulement prêt à l’avoir cet échange ?

Moi je le suis depuis longtemps, je connais mes motivations, je connais mes intentions, je ne vois aucun risque à cet entretien, par contre toi bien ? Pourquoi ?

Quelqu’un qui n’a rien à se reprocher, rien a cacher n’a rien à craindre de notre échange.

Est ce le cas ?

J’espérais que oui.

Je propose que cet entretien soit enregistré pour plusieurs raisons :

– tu va avoir besoin de le réécouter
– je n’ai rien à cacher
– cet entretien pourrais être publique que ça ne changerait rien du tout pour moi.

Est ce la même chose pour toi ?

Bien évidemment tu es libre de refuser ma proposition et de me proposer une autre modalité que je respecterais en échange, mais je te préviens, je ne suis pas là pour aller dans ton sens (que je connais bien, j’ai lu tes livres, écouté tes interventions médias, lu ton interview fleuve de ce matin)

Je suis là pour que Lumière soit faite, je suis là pour que la vérité émerge, toutes les vérités.

Si ce n’est pas ta motivation ni ton intention, alors peut-être que cet entretien n’a pas de raison d’être.

Bien à toi,

Ricardo Mendes pour OKCINFO

Cher Ricardo

Je voulais simplement être à ton écoute et voir si d’une façon ou d’une autre je pouvais vous être d’une aide quelconque, notamment pour participer à des organismes qui se mettent en place pour venir en aide aux victimes et prévenir de futurs abus. Mais si au lieu d’un dialogue d’exploration, il s’agit de faire face à un tribunal d’inquisition alors que j’essaie simplement d’être un peu utile et que personnellement je n’ai aucune implication directe dans cette terrible et sinistre affaire mise à part le fait d’avoir rencontré un criminel avant qu’il soit reconnu pour tel (j’en ai connu de pires encore, y compris des tueurs que j’ai rencontrés dans des prisons) et que je vous donne envie de vomir alors que j’essaie de tendre une main amicale, alors peut-être vaut-il mieux, en effet, éviter d’exacerber davantage l’animosité.

Matthieu

On est juste pas dans la même planète en fait :

Cher Matthieu,

Que l’on soit clair, la personne qui a quelque chose à gagner de cet entretien, c’est toi, c’est pas nous.

Jamais aucun d’entre nous n’ira à Pure Light Foundation pour trouver de l’aide, ça serait comme aller chez le serpent pour se guérir d’une morsure, ça n’a aucun sens.

l’aide, elle ne vient pas des bouddhistes et j’écris cela sans agressivité, d’ailleurs ça fait 3 ou 4 fois que je t’écris un long email ou j’explique pourquoi je t’écris comme je t’écris et puis je le laisse tomber car il me vaudra juste du silence et ton mutisme. peut être que consulter la presse entre 1997 et 2016 ça peut aider ? https://drive.google.com/drive/folders/0B7ZZBZAiuR-zZ29YNXF4R082S3c?resourcekey=0-XcwMFs73W-rhE8120hrBgg&usp=sharing
je connais ton aversion pour les journalistes, mais en tant que survivant de ce bordel, aucun des crimes étalé dans la presse dès 1997, ne sont avéré faux,
une énorme partie n’a pas su être prouvée en tribunal, mais ce n’est pas pour autant que les faits exposés sont faux.

ça donne à réfléchir, que faisais tu en 1997? ou même en 1996 alors que la OKC fait face à des commissions parlementaires sur les sectes en France et en Belgique, qu’as tu trouvé bon d’écrire pour légitimer quelque chose dont visiblement tu n’avais pas connaissance et dont tu n’étais pas responsables ?

Waw le discernement en tout cas !

L’implication directe, ça reste à prouver sans doute, par contre l’implication indirecte c’est facile à prouver, que ce soit “les danses du Tibet” en collaboration avec Spatz, OKC, Lamten, au Bozar en 96, alors même que Spatz SAIT qu’il est sous surveillance, raison pour laquelle il crée Adarsha et passe à une vitesse supérieure en utilisant vos noms, images, réputation et pas l’un d’entre vous n’en ai eu à redire est déjà un bon rafraîchissement de mémoire pour quelqu’un qui n’est pas crédible quand il prétend ne pas avoir eu de contact avec la OKC, ne pas avoir collaborer avec la OKC, en jouant de l’illusion qu’il est possible de séparer OKC de Spatz et Spatz de OKC (alors même que tout est rassemblé sous la toute fraîche (2008) Fondation Kunzang) qui à l’origine aurait du être mise entre les mains de Jigmé Khyentsé, c’était le plan, et heureusement celui ci, plus perspicace que d’autres a vite fait de prendre ses distances (timidement ceci dit)


L’implication indirecte, c’est visiter NyimaDzong et bénir un stupa à 20m de la tour des abus sexuels avec l’héritier de Dudjom Khyentsé qui doit se demander quel bordel il a hérité dans sa vie présente non ?

l’implication indirecte c’est écrire des lettres de soutiens à OKC/Spatz ou tout autre institution juridique qui légitime Spatz et OKC

l’implication indirecte c’est participer dans des activités OKC, de près ou de loin, en prêtant sa propre légitimité à une organisation criminelle (qui fait face à une réouverture du dossier en France, tu sais, celui terminé sur un non-lieu, si pratique pour prétendre qu’on ne savait pas avant 2016)

Et je vais m’arrêter là, ça devient trop de mots, qui sait si tu vas seulement arriver à la fin de cet email ?

Pour ma part, je vais continuer à me battre et exposer toutes les personnes qui de près ou de loin ont mis en place l’imposteur Spatz
et ça va être impossible de ne pas y mêler l’ensemble de la lignée NyigmaPa ou ce qu’il en reste.

Je me rappelle du jour ou Khyentsé Rinpoché à débarqué à Nyima-Dzong, j’avais 11 ans, je n’aurais jamais imaginé que j’allais devoir insulter ces héritiers, sourd, aveugle, dans un mutisme pire que celui de l’Église, face à des accusations aussi grave sinon plus graves et que les seuls non-représentants du Bouddhisme Tibétain à mes 41 ans, soit personne, le vide.

Dans ces conditions comment ne pas avoir envie de brûler le temple ?

Entre temps Matthieu Ricard a reçu l’information que ces échanges allaient être publié, il a reçu au moins 4 ou 5 autres emails qui aborde différentes parties de ses arguments et qui les démontent, il a réactivé son répondeur automatique et il n’y a plus de communication.

Nous n’allons pas attendre encore 1 mois, 1 ans ou 2 ans pour que ces gens aient fait suffisament de méditation pour qu’ils comprennent d’eux même ce qui serait idéal de faire et comment le faire, ces gens sont censé être bien entouré, bien conseillé, bien défendu, porté dans la presse sur des nuages, pendant que les victimes restent dans l’invisibilité alors que même que ces gens cuisinent le futur de leurs petites aventures Bouddhiste, d’ici il n’y a plus aucune illusion, le Bouddhisme Tibétain, tout comme l’Église catholique est plus intéressé par la continuité de son modèle abjecte en Occident comme en Orient plutôt que de prendre conscience de sa propre dérive, ce genre de dogme n’a pas sa place en Démocratie (même dégénérative) pas sa place dans une société moderne, pas sa place tout court et si les Hommes qui pilotent ce qu’il reste du Bouddhisme ne comprennent rien, ils ne font pas parties des solutions à ces problèmes et devrait réfléchir 2 minutes avant de créer une fondation pour avoir l’air de réellement se préoccuper du problème, ce n’est pas crédible, c’est hypocrite.

 

TIMES-UP !

Table des matières

Je partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
OKCinfo