Skip to main content

#OKCinfo

Comparatif du Dossier OKC

5 min read

et Invite ses

Avant :
C’est «médusés» et «bouleversés» que nous avons suivi ce «

Devoir d’enquête

» de la RTBF diffusé ce 16 décembre 2015. Médusés par cette volonté de la RTBF et du Journal «le Soir» de se substituer à la justice. Médusés par ce procès médiatique avant l’heure. Médusés parce que nous sommes à quelques heures d’une «vrai justice» que nous attendons depuis 19 ans. Médusés enfin, par des méthodes très discutables, des témoignages infiniment contestables utilisées par les équipes de ce programme et du journal le Soir, réputé «sérieux». Mais, surtout bouleversés. Bouleversés par ces enfants que nous avons entendus aujourd’hui. Bouleversés par ces enfants qui ont grandi chez nous et avec nous! Bouleversés par leurs témoignages ……. Transpercés par leurs témoignages. Bouleversés par ce ressenti à notre encontre. C’est un choc, c’est choquant et tellement loin de notre réalité, de notre éthique de vie de Bouddhistes, de notre communauté, de notre quotidien. Ce pré-procès nous laisse sans voix! Ce pré-procès est désormais là, prégnant mais tellement loin de ce que nous avons voulu faire, faire valoir et faire savoir! Et les autres! Vous y avez pensez aux autres! A eux! Eux à qui personne n’a posé la question de savoir s’ils étaient «otages» d’un mode de vie, d’un mode de vivre, voire pire: En phase avec eux-mêmes! Ils sont où dans ce reportage? Ils sont où? Eux, pourtant, ils sont nombreux et vivent depuis 40 ans dans ce quartier Bruxellois! En toute impunité diront peut-être la RTBF et le Soir. En toute simplicité diront tous les autres. Ce mauvais Procès! C’était facile et cela fait très mal à toute une Communauté! C’était forcément le but recherché. Mais pourquoi ? A cette question, pas de réponse mais une réalité: Si nous étions aussi terrifiants, maléfiques et méprisables que décrit dans cette émission, pensez-vous un seul instant que la justice et l’état belge seraient a ce point aveugles de ne rien faire depuis 19 ans ? Pensez-vous surtout que nous pourrions vivre avec tout cela depuis 19 ans?
Après:
19 ans de procédure pour en arriver là… L’Association OKC estime que, même si aucune peine n’a été prononcée en ce qui la concerne, même si la plupart des préventions mises à sa charge ont été abandonnées et même si un bon nombre d’acquittements ont été prononcés, le verdict rendu a son encontre le 15 septembre dernier est insultant et infondé. Sur le fond de ce procès, notre Association n’a pas eu droit de parole, ou du moins d’écoute, de la part du Tribunal. L’utilisation des mots : « prise d’otages et tortures » utilisés par la Cour est infamante. A mille lieues de la volonté de « bien faire et le mieux possible » qui a toujours guidé notre Association. Nous n’avons pas eu l’occasion de l’exprimer, tellement place fut donnée à ces témoignages des premiers jours du procès. Ils ont pris le dessus sur les différents avis et jugements de l’Éducation Nationale française, de la Juge des Enfants de Digne, des nombreux contrôles et visites des services sanitaires, sociaux, de sécurité, qui étaient pourtant bien dans le dossier et qui contredisent ce verdict. Cette déferlante de témoignages accablants nous a laissé pantois, tellement c’était inscrit dans une caricature prônée par quelques-uns à une époque ! Notre Association ne peut pas laisser voler en éclats toute son action durant ces 40 ans. Action dont nous sommes fiers aujourd’hui ! Derrière cette Association, il y a des gens et des vies. Pour eux, tout cela est injuste, injustifié et révoltant ! Raison pour laquelle notre Association dans son ensemble fait appel de ce jugement.

Source Archive 2016 : https://web-beta.archive.org/web/20160205231215/http://www.okc-net.org/dossier/?page_id=149 Page modifiée 2017 : http://www.okc-net.org/dossier/?page_id=149