Bouddhisme à Lodève : le Dalaï lama dénonce à son tour les dérives #rigpa #okc

Cette fois, c’est le Dalaï lama en personne qui marque ses distances et qui parle de « disgrâce ». Le 1er août, à l’occasion d’une conférence au Ladhak, en Inde, la plus haute autorité spirituelle du bouddhisme a évoqué la situation de Sogyal Rinpoché, le lama fondateur du centre Lerab Ling de Roqueredonde, près de Lodève (Hérault), accusé d’abus sexuels, maltraitance et escroquerie.

 

Disgrâce….se réfugier en « retraite » et maintenir autour de soi une clique de dévot prêt à tout servant le « Maître » envers et contre tout créant une bulle de réalité alternative où le « Maître » est innocent, parfait, immaculé et où avec le temps les abus peuvent reprendre : point commun entre Robert Spatz aka Lama Kunzang et Sogyal Lakar.

Source

Comments from Mastodon:

This post is also available in: EN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

Je partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit