Skip to main content

#OKCinfo

Selon nos informations Khentchen Péma Shérab à Bruxelles n'a en aucun cas publiquement dénoncé Spatz lors de sa visite de 3 jours, de notre côté nous continuons à perséverer pour que ces "lamas" ou "khempos" Tibétains évitent complètement toute relation avec la OKC tant que le procès est en cours.
ceci implique un boycott des "centres" OKC qu'il soit en France ou en Belgique.

Dans la mesures de nos possibilités et de nos moyens nous feront notre possible pour déranger ses séminaires que ce soit sur place ou via la presse ou les deux.

#OKCinfo

ping : @rtbfinfo @lesoir @lalibrebe @lavenir_net @sudpresseonline @lecho Belgique : dans la presse aujourd’hui : un individu ramasse 3 ans avec sursis pour un incendie volontaire.
le 15 septembre 2016 Robert Spatz alias "Lama Kunzang le pédophile" se prend 4 ans avec sursis pour fraude social, fraude financière, abus d'autorité, abus sexuels avec récidive (en effet il continue après les perquisitions et prison de 1997) sur mineurs entre 1987 et 2004 : 9 mineurs mais 11 cas au total.

la question est donc : quid de la proportionnalité des peines dans la Justice en Belgique ? même avec les vices de procédures qui ont largement bénéficié la défense de Spatz, condamner un individu qui a l'heure actuelle organise encore des "retraites" dans sa propriété communautaire à Malaga en plus de "retraite et initiations" privée dans sa demeure à Marbella et partir du principe que la récidive n'a pas lieu "parce qu'il n'y a pas de témoins ni de preuve" c'est tout simplement n'avoir rien compris sur les modalités de fonctionnement de ce pervers depuis plus de 30 ans.

#OKCinfo

#OKCinfo

Nous déplorons complètement cet article dans la presse néerlandophone : http://www.demorgen.be/binnenland/goeroe-robert-spatz-biowinkelier-sekteleider-slavendrijver-b5f56f8... un droit de réponse va être demandé et nous exigeons une correction et un apport objectif et factuel des propos de Ben qui ont été déformés.

#OKCinfo

Ce matin les parties civiles continuent leur récits, plus d'information plus tard dans la journée sur notre site web www.okcinfo.news

Nous profitons de cette mise à jour pour faire un appel à traducteur/trices :

On cherche des traductrices/traducteurs talentueux pour traduire des articles de presse en Français vers l'Espagnol, le Portugais et l'Anglais, rentrer en contact avec okcinfor@gmail.com pour plus d'informations.

#OKCinfo

Version des prévenus : Édulcoré, mensonger et amnésie sélective

Le président de la 89e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a longuement interrogé, mardi, l’une des prévenues dans le procès de la communauté bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC), sur la vie des enfants de l’OKC au domaine Château Soleils dans le sud de la France.

C’est dans cet endroit que les enfants des membres de l’OKC résidaient et étudiaient, coupés de leurs parents.

Dans ce procès, des membres et anciens membres de l’OKC, considérée comme une secte, ainsi que des sociétés liées à celle-ci, doivent répondre de divers délits, notamment d’escroqueries, d’extorsions et d’organisation criminelle. “Je suis arrivée à Château Soleils en 1985 et l’idée de départ dans ce domaine c’était que les couples avec enfants puissent s’y installer. Le principe de base n’était donc pas que les enfants soient séparés des parents et qu’ils n’aient plus de contact avec eux”, a déclaré mardi l’une des prévenues, membre de l’OKC.

Le président du tribunal a questionné la prévenue sur les règles de vie strictes

des enfants à Château Soleils, notamment sur les punitions qu’ils recevaient, même si cela ne fait pas partie des préventions. “La question des punitions, c’était des réactions individuelles des enseignants et des éducateurs. Nous n’avions pas de code commun”, a répondu la prévenue. “ Et concernant la ‘règle d’or’ des membres de notre communauté là-bas, elle régissait la vie des adultes, mais elle ne s’adressait pas aux enfants ”, a-t-elle ajouté.


#OKCinfo

Jeudi : Les victimes de l’OKC dénoncent des viols au sein de la communauté

Plusieurs personnes qui se sont constituées partie civile au procès de la communauté bouddhiste Ogyen Kunzang Choling (OKC), ont dénoncé, jeudi, de nombreux faits de mœurs dont elles auraient été victimes. Ces personnes, des enfants qui ont grandi au sein de la communauté OKC, dans un domaine appelé Château de Soleils en France, ont dit avoir été abusées sexuellement par des membres de la communauté. Une dizaine de membres et anciens membres de l’OKC, ainsi que des sociétés liées à l’OKC, doivent répondre de divers délits financiers.